Road Trip en Écosse Épisode 1 : vers le Nord

30 juillet 2018 sobapirojki9371

Road Trip en Écosse Épisode 1 : vers le Nord

30 juillet 2018 TFHtravels

13 Septembre. Mon père et moi commençons notre périple vers l’Écosse. Mes cours ne reprenant qu’en octobre, c’était l’occasion de prendre la route. L’été était terminé, la plupart des cours avaient repris et le beau temps était encore au rendez-vous. La terre d’Harry Potter et Outlander nous attendait !

Le trajet fut long, avec une voiture qui dépassait rarement les 80km/h, mais nous sommes finalement arrivés à Calais en fin d’après-midi. Juste à temps pour être accueillis par un orage… Mais le vent et la pluie disparurent le lendemain pour laisser place au soleil.

Nous prenons le ferry jusqu’à Douvres, en compagnie d’une bande de supporters allemands joyeux et fêtards (et soûls…), visiblement en route pour supporter leur équipe. Une belle ambiance !

Comme les Britanniques conduisent à gauche, il a fallut s’habituer à la sensation étrange de conduire de l’autre côté de la route. Tant qu’il y avait des voitures devant nous et que nous restions sur des routes principales, c’était plutôt simple. La campagne, en revanche, c’était une autre paire de manches… Mais avec de la pratique et un bon copilote (en toute modestie…), on finit par s’y faire !

Nous sommes arrivés à Cambridge juste à temps pour nous installer au camping avant de partir nous promener dans la ville. Nous n’avons pas vraiment eu le temps de visiter convenablement à cause des heures de fermeture, donc nous avons fais une deuxième halte sur notre route du retour afin de pouvoir visiter quelques musées… 

Le camping où nous étions était calme et agréable, avec un petit cabanon récemment aménagé d’une cuisine, d’une douche et d’un WC, ainsi qu’une vue dégagée sur la campagne anglaise

Le jour d’après, nous avons repris la route. Après près de 1400 km, nous avons finalement atteint notre premier site historique, juste avant l’Écosse : le mur d’Hadrian.

À suivre dans l’Épisode 2 : Du mur d’Hadrian à Glasgow


Pour en savoir plus sur ce voyage,
c
‘est par ici !

Présentation du carrosse

Nous avons voyagé dans une Jeep Wrangler que mon père avait équipé d’un espace cuisine. Les sièges arrières on été retirés et remplacés par une étagère, afin que nous puissions mieux organiser nos affaires. Pour ma part, je ne conduis pas, mais j’assure la place de copilote !

Et nos valises ?

Comme nous partions seulement deux semaines, notre confort était minimal : une tente 3 personnes, 2 duvets, 2 plaids en polaire, 2 matelas gonflables et 2 matelas isolants. Tout rentrait dans le coffre de toit !

Nos vêtements tenaient dans un énorme sac de voyage et nous avons pu faire une machine sur la route. Mais nous avions calculé le nombre de tenues afin de ne pas nous encombrer de choses inutiles. 

Idem pour les chaussures : une paire de baskets, des Crocs et mes Timberlands ramenées du Canada (mes préférées).

L’essentiel est d’avoir des chaussures confortables pour marcher toute la journée et surtout un imperméable !

Les nuits n’étaient pas si froides pour un mois de septembre, mais l’air frais du matin fait apprécier le confort d’un bon sweat et d’un pantalon de sport épais.

Quelle playlist pour la route ?

Beaucoup (trop) d’Ed Sheeran et Imagine Dragons grâce à l’application Spotify (la Jeep n’a ni radio ni lecteur CD…).

Quel matériel de camping ?

Principalement, voir la quasi-totalité du matériel, provient de chez Décathlon. La tente est une Quickhiker Ultralight 3 personnes, que j’ai trouvé très pratique d’utilisation. Cependant, la partie pliage de la tente lors du démontage est toujours un peu compliquée.

Nous avions acheté un matelas isolant, à glisser sous notre matelas gonflable. L’épaisseur de ce dernier m’a un peu surprise au début (quelques centimètres seulement), mais j’ai étonnamment bien dormi dessus pendant les deux semaines.

Nous avions également emporté deux duvets d’intérieur, mais de vrais duvets de camping seraient plus confortables et également plus faciles à transporter.

Pour la cuisine, le réchaud Camp Bistro 2 (18€ chez Décathlon) a été concluant, mais les recharges de gaz s’épuisent relativement vite. Heureusement, il est possible d’en trouver dans les magasins d’extérieurs (camping, randonnée) en Écosse.

– The Fiery Heart

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

À propos

À propos

SALUT !

Je suis une française de 24 ans, passionnée par les voyages, les langues et les cultures. Je me suis finalement lancée dans la création d'un blog pour garder une trace de mes voyages et les partager avec d'autres personnes victimes du syndrome de la bougeotte... Montez donc à bord ! En savoir plus

Julie

Instagram

×